« Nous n’utiliserions que 10% de nos capacités cérébrales » ou bien « Notre cerveau peut être entraîné comme un muscle » sont des mythes. Dommage ! Et explications.