« Utopie 8 heures par jour » retrace l’expérience singulière que j’ai vécue de travailler dans une entreprise à un poste de direction tout en menant simultanément une observation ethnologique et une analyse anthropologique de cette entreprise.

Cet ouvrage raconte mes six années à l’ENSPTT (Ecole Nationale Supérieure des Postes et Télécommunications) durant lesquelles j’ai été directrice de la communication et du commercial, puis directrice du club de conseil et de formation pour les entreprises de service public (Air France, EDF, France Télécom, GDF, La Poste, RATP…). A ce titre, j’y étais manager d’équipe et membre du codir. En parallèle de ces fonctions pour lesquelles j’avais été embauchée, j’ai réalisé – sans m’en cacher – une ethnologie de ce terrain qui a constitué mon matériau pour ma thèse d’anthropologie soutenue en 2005 à l’EHESS sous la direction de Marc Augé.

Ce récit analyse la vie au quotidien à l’ENSPTT, les acteurs en présence, les relations qui s’y tissent, les petites histoires qui s’y déroulent, la manière dont l’organisation est acceptée ou contournée… tout ce qui fait la réalité d’une entreprise, à laquelle on ne fait plus attention quand on y travaille, sauf lorsqu’un problème ou des tensions surgissent. Un abécédaire, de A comme « Accueil » à Z comme « Zèle », décrit ainsi les codes relationnels et leur signification. Ce récit reprend également les 4 projets de changement définis en 6 ans, de leur élaboration à leur mise en œuvre, pour contrer l’hypothèse d’une fermeture qui surviendra malgré tout.

Rédigée après-coup, cette « chronique d’une mort annoncée » retrace la lutte inégale entre cette institution publique, qui s’efforce de promouvoir le modèle de l’entreprise privée, et ce même modèle.

Exemplaire des dynamiques et discours managériaux qui provoquent les fameuses « résistances au changement », cette chronique dessine, en miroir, des chemins pour mettre en œuvre et réussir un accompagnement du changement en utilisant certains leviers d’anthropologie appliquée.

Disponible et à feuilleter sur Amazon.fr

Disponible sur Fnac.com